Retour sur le Rétro Wizard Day 2016 et annonce de l’édition 2017

N’ayant que trop rarement dépassé les frontières de ma douce France, le pays de mes errances, c’est en provenance de Wallonie, dans la ville où la gaufre est reine, qu’un magnifique rayon de soleil est venu illuminer une entame d’automne bien grisâtre. Un événement ayant pour thème le cinéma sous de nombreuses déclinaisons, la bande dessinée, mais aussi les mangas et bien d’autres merveilles encore, se tenait à l’initiative de Pascal Gillon et de sa team au centre culturel de Chênée, près de la belle ville de Liège donc.

En ce samedi 1er octobre 2016, en compagnie de l’ami David Didelot, c’est donc tout heureux que nous nous hâtâmes de charger nos bagages dans l’Opel, car de mon bastion haut marnais, c’est à peu près quatre heures d’asphalte qui nous attendent avant de rejoindre la terre promise. Mais bon, avec mon pote vidéotopsieur, inutile de préciser que le temps passa très vite, car pendant que les kilomètres défilaient au compteur, ça a bissé sec dans la Vectra ! Entre deux bons souvenirs Amityvillien évoqués, nous ne tardimes donc pas trop à entrer sur le territoire belge. Le but de notre voyage allait bientôt pouvoir se concrétiser, car pour ce week-end placé sous le signe du loisir, l’aventure aura pour nom : Escape from Liège 2016, The Retro Wizard Day…

La belle bannière 2016 réalisée par Chris « Steadyblog » Labarre

Une fois arrivé devant ladite salle réservée pour le lancement de ce jeune festival, et oui, nous sommes sur l’édition number one, c’est avec mon pass autour du cou que je pus faire un tour inaugural des lieux. Un bien bel endroit, joliment agencée et à taille humaine, idéal pour de passionnants échanges à venir. Echanges qui ne tarderont pas à se concrétiser car je vois déjà non loin de moi quelques visages familiers. Allez, un petit brin de causette avec le toujours très sympathique Jacques Coupienne, une accolade avec Pascal courant un peu partout pour organiser installation des différents exposants et puis… un coup d’oeil rapide et utile sur les très chouettes étals prenant forme au fur et à mesure que l’on avance dans l’après-midi. Mais ça, j’y reviendrais un peu plus tard…

Bon, on cause on cause, mais il est 18 heures passées et avec David, nous n’avons toujours pas été prendre notre chambre d’hôtel… Ça, ce n’est pas le plus gênant, mais ça serait bête de trop se faire désirer auprès de l’ami Rigs qui nous a gentiment conviés à passer la soirée chez lui autour d’une pizza et de quelques bonnes bières. Direction Namur donc, pour une heureuse visite de l’antre du gardien de la Toxic crypt. Un moment passé où le temps a encore défilé à la vitesse de la lumière, et où bien des sujets de prédilection de trois amoureux de cinoche bis furent abordés. Un samedi soir juste génial ! Mais purée, il est déjà presque 2 heures du mat’ et il va falloir penser à pioncer un peu quand même, car une somptueuse journée nous attend en ce 2 octobre…

Une intrue s’est glissée sur cette photo. Pourrez-vous la retrouver ?

C’est donc dans la -très- bonne humeur que s’ouvre donc officiellement cette first édition du Retro Wizard Day, et d’emblée, les visiteurs sont nombreux. Rapidement, c’est une excellente ambiance qui se dégage des allées du centre culturel de Chênée. Les sympathiques exposants, 35 au total, présentent leurs dernières sorties DVD, leur nouveau zine ou encore leur dernier bouquin, les stands sont pleins à craquer de marchandises promptes à soulager, pour la bonne cause, un compte bancaire en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire, et les personnalités conviées à participer à cette manifestation se montrent disponibles et sont hypers abordables. Entre deux acquisitions de films, le choix et la diversité étaient carrément top, de goodies (ils y avaient franchement des trucs de malades!), ou de livres, c’est quand même vraiment très agréable de pouvoir aller converser un peu avec Hélène Merrick, la fille de Starfix, ou encore avec le très cool réalisateur de Calvaire, Fabrice Du Welz, parrain de cette première. Quelques photos et dédicaces plus tard, je m’aperçois avec plaisir qu’au RWD, les discutions entre visiteurs sont spontanées, naturelles, et se font de façon presque familiales. Tout le monde parle avec tout le monde. Des mecs en jeans craqué taillent une bavette avec d’autres en chemise cravate, et des nanas très bien sappées vont tchatcher avec Dark Vador, car oui, il était là ! Accompagné de Kylo Ren et d’une poignée de troopers, l’infanterie Star Wars aura l’occasion de croiser Michael Myers, lui aussi ayant fait le déplacement d’Haddonfield, ainsi que nombre de participants déguisés pour l’occasion. Croisant de temps à autre le docteur Pascal West, seringue fluorescente à la main, veillant au bon déroulement de ce dimanche, le Rétro Wizard Day fut aussi l’opportunité de (re)voir des potes venus des 4 coins de France et de Belgique. Laurent  »Le Fanzinophile » Faiella, Fabrice Simon, les toujours très accueillants Romuald et Patrice d’Uncut Movies, éditeurs des films les plus fous de la planète, et bien d’autres encore, qu’il me serait presque impossible de lister tant ils étaient nombreux.

Face à Michael Myers, même les Ghostbusters ne peuvent rien…

Profitant des commodités proposées sur place, avec un coin pour se restaurer, un bar, et tout ce dont on pourrait avoir besoin, place maintenant à la cerise sur le cadeau, et ce malgré une sono parfois capricieuse, avec l’annonce régulière de nombreux lots plutôt maousses à gagner par le biais d’une tombola organisée au profit du Télévie. Car oui, cette association qui lutte contre cette saleté de gros crabe qui chaque année nous enlève encore malheureusement beaucoup trop de nos êtres aimés, s’est vue remettre un chèque de l’intégralité des bénéfices récoltés lors de cet événement, soit la somme de 2.271€ , pas mal quand même ! Car ouais, l’ami Pascal n’est pas juste un grand fan de ciné ayant bossé (et stressé, hein?) pour nous remplir cet endroit de mille et une choses intéressantes, c’est aussi un mec qui a un cœur gros comme ça et qui avait donc l’envie de réaliser un très beau geste pour une grande cause (je sais que tu ne voulais pas que je parle de toi mon Evil Ash mais… m’en fous, je suis désobéissant en ce moment…).

Organisation parfaite, ambiance du tonnerre, une affluence abondante (605 visiteurs mine de rien) c’est dur de regarder sa montre pour y constater que les aiguilles de celle-ci annoncent la fermeture de ce jour si particulier. C’est donc avec des étoiles dans les yeux, des souvenirs plein la tête, et le sac à dos remplis de matos, qu’en compagnie des copains on se tire une dernière fois le portrait tous ensemble avant de se dire au revoir, et de se donner rendez-vous pour l’année prochaine.

Car pour 2017, le Retro annonce de nouveau du très lourd avec un programme alléchant. Une soixantaine exposants seront présents (la liste est ici :  https://www.retrowizardday.com/les-exposants/ ) , soit 25 de plus et dont certains vont doubler voire tripler leur espace de vente, ce sera deux salles au lieu d’une qui seront ouvertes pour l’événement et… à n’en point douter nous découvrirons à nouveau de très chouettes surprises. Des animations seront également prévues (concours cosplay, tournoi de rétro gaming, initiations aux jeux de plateau, bodypainting…)

Et la bannière 2017, toujours par Chris

Et cette fois, l’intégralité des bénéfices sera reversée à l’association Cap 48 qui aide les personnes handicapées (http://www.rtbf.be/cap48/). Un moyen de joindre l’utile à l’agréable donc !

Alors pour le 8 octobre prochain, si vous avez envie de passer un très beau moment en bien bonne compagnie ben… n’hésitez pas à rendre une petite visite à Pascal et à sa team lors de la deuxième édition qui se tiendra de nouveau en terre liégeoise. Et croyez-moi, le déplacement en vaut vraiment la peine…

Toutes les infos se trouvent sur le site internet de l’événement : https://www.retrowizardday.com/ mais aussi sur la page Facebook : https://www.facebook.com/events/250911585326282/.

N’hésitez pas à y faire un tour…ou plusieurs !

Les préventes ont débuté : allez- y !

Tarif d’entrée de 5 € (4 € en prévente), 1 billet de tombola offert – gratuit pour les moins de 6 ans.

Tom
Né à l'aube des glorieuses 80' à même la moquette de l'arrière-salle d'un vidéoclub, c'est par le biais de nos mythiques VHS que j'ai eu mes premiers émois cinématographiques. Amateur de péloches italiennes bien saignantes, grand fan devant l'éternel de Lamberto Bava et féru de ciné de genre US, le bis (mais pas que...) est pour moi une addiction dont je ne souhaite me défaire.Je vous contamine ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *