13ème édition du Festival International du Film Policier de Liège

Pour sa 13ème édition, du 02 au 05 mai prochain, le Festival du Film Policier de Liège, ou FIFPL pour les intimes, proposera moins d’une vingtaine de long-métrages, une demi-douzaine de court-métrages et des activités de toutes sortes.

En sélection officielle des long-métrages, un vrai panorama du genre policier à l’international, avec des films venus d’Argentine, du Brésil, du Portugal, d’Italie, mais aussi de Hongrie, de Bosnie, d’Autriche, ou encore de Russie.

Côté avant-première, le festival semble avoir eu le très bon goût de programmer Dragged Across Concrete, le nouveau film (prometteur) de S. Craig Zahler, dont la précédente réalisation, Brawl in Cell Block 99, nous avait laissé un souvenir ému, tout comme son traumatisant Bone Tomahawk . Projection le dimanche 05 mai à 20h30 au cinéma Palace pour la clôture. Par ailleurs, le film d’ouverture programmé jeudi 02 mai à 21h, lui aussi au cinéma Palace, sera Tu ne tueras point, la première réalisation de Jérémie Guez, dont l’un des précédents faits d’arme est notamment l’écriture du scénario de l’excellent Lukas, avec Jean-Claude Van Damme.

Outre la compétition officielle, dont le jury est présidé par Nathalie Baye, le festival proposera des compétitions autour des séries policières, documentaires et court-métrages. Et enfin, niveau événement de passionnés, parmi les nombreuses activités proposées par les organisateurs, on vous conseillera de vous intéresser à la Ciné-conférence du samedi 4 mai à 16h30 au cinéma Palace. Mathieu De Wasseige, chroniqueur séries pour le journal l’Echo et auteur d’un livre sur le sujet, vous proposera de vous plonger dans l’histoire foisonnante des séries télévisées policières.

Un festival qui se déroulera donc au cinéma Palace de Liège du 02 au 05 mai, à ne pas louper évidemment !

Le lien vers la page officielle pour le programme complet et détaillé : http://fifpl.be/

Et vers la page Facebook : https://www.facebook.com/fifpl/

Vinouze
Atteint du virus depuis ma découverte d’une trilogie se déroulant dans une galaxie très lointaine, mon dada à moi, c’est le cinéma « bigger than life », même (et surtout) lorsque celui-ci est fauché comme le blé. Du blockbuster dantesque à la série Z gore, ma curiosité m’amène partout, avec une fameuse préférence pour les univers abordant le jeu vidéo depuis mes pérégrinations de gosse dans la peau d’un certain hérisson bleu.
Evil Ash
Possédé par le démon du cinoche et ses déclinaisons depuis que Jason étripe les ados en chaleur,je le kiffe sous toutes ses formes : généreuses,plantureuses ou plus fines. Tous les genres y passent et, comme avec un gros gâteau plein de crème (pas) fraîche, je n'en suis jamais repu ! J'en veux, encore et encore ! Bedeliaaaaa,je veux mon gâtôôôô !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *