Colt : le futur western de Stefano Sollima sur une idée de Sergio Leone !

Sollima + Western + Leone : ça ne nous met pas l’eau à la bouche ? Parce qu’à nous bien !

Stefano Sollima, fils de son père – qu’on ne présente plus, gloire à lui ! -, réalisateur des excellents A.C.A.B. : All Cops Are Bastards et Suburra et de Sicario 2 (moins bon que le premier du nom mais loin d’être déshonorant), mais également en série de Romanzo Criminale et Gomorra, va en effet se lancer dans la réalisation d’un western dont le tournage devrait démarrer l’hiver prochain. Et c’est autour d’une idée de Sergio Leone que le film va s’axer. Colt était un hommage de Leone au classique d’Anthony Mann, Winchester 73, et mettait en vedette un revolver passant de mains en mains et racontant le destin de ses différents propriétaires. La production d’une mini-série de 6 épisodes était alors l’objectif. En 2016, Stefano Sollima reprit le projet accompagné des héritiers de Sergio Leone, toujours sous le format de mini-série, mais cela n’aboutit de nouveau pas.

Mais tout récemment, la Leone Films Group, société de production des petites filles de Sergio, Raffaella et Andrea, a annoncé que Colt serait finalement un long-métrage réalisé par Stefano Sollima et que son tournage débuterait fin 2019. Seule éventuelle ombre au tableau : le réalisateur a décidé de présenter des enfants comme protagonistes principaux en lieu et place des hommes initialement prévus. Le Colt du titre passera donc entre plusieurs enfants de 12-13 ans. Stefano Sollima veut en effet un film « spécialement destiné aux jeunes, parce que leur génération ne connaît pas ce genre, et je pense qu’il serait intéressant de raconter une histoire à leur intention » (source : Variety).

Si ce nouveau concept peut éventuellement effrayer le fan qui redoute une édulcoration trop abrupte du concept et de la violence propre au western italien, gageons que Sollima trouvera un angle d’attaque percutant et solide, son talent n’étant déjà plus à prouver… Vivement !    

Evil Ash
Possédé par le démon du cinoche et ses déclinaisons depuis que Jason étripe les ados en chaleur,je le kiffe sous toutes ses formes : généreuses,plantureuses ou plus fines. Tous les genres y passent et, comme avec un gros gâteau plein de crème (pas) fraîche, je n'en suis jamais repu ! J'en veux, encore et encore ! Bedeliaaaaa,je veux mon gâtôôôô !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *