Black Lagoon n° 3 : il est là !

Vous connaissez bien entendu Black Lagoon ? Ceux qui répondent non sortent illico presto avant que la moutarde ne me monte au nez. Car visiter notre blog et ne pas connaître le fanzine qui représente la crème de l’exercice, c’est la faute de goût ultime, celle qui mérite d’être l’acteur en vrai d’un torture porn de bas-étage avec cramage au lance-flammes et dispersion des cendres dans des toilettes à la turque d’une station service du fin fond du Texas.

Car Black Lagoon 1 et 2, ben c’est tout simplement de la balle les gars (et les garces). Ces deux premiers numéros ont fait le bonheur des bisseux quelconques que nous sommes. Il faut dire que les mecs à la tête de la bête, le français pas arrogant (il y en a…private joke) Jérôme Ballay et le belge Augustin « Rigs Mordo » Meunier, ont mis la barre très haut dans le petit monde du fanzinat avec ces deux premiers opus. En passant, pour les retardataires qui n’auraient pas la version papier de ceux-ci (le premier est épuisé depuis perpète et il reste à peine quelques exemplaires du deuxième), sachez que le site du Fanzinophile a mis en ligne leur pdf, cadeau de Noël avant l’heure. C’est ici que ça se passe -> Le Fanzinophile – Pdf Black Lagoon.

Et donc, le numéro 3 est en préco depuis mercredi dernier avec, comme il se doit et comme pour les précédents, une couve qui arrache tout, signée du sieur Rigs Mordo, qui manie aussi bien la plume que Photoshop.

Au menu : un dossier maousse sur un des papes du bis ricain, Don Glut, avec un entretien exclusif ; un autre intitulé Idrofobia consacré à la sharksploitation ritale ; un peu de Piranha 2 pour la bonne bouche ; une analyse de l’excellent The Barn (mattez ce film, c’est du bon) et plein d’autres machins que vous découvrirez par vous-même en achetant le bouzin. Si vous vous rendez sur la page facebook du zine, le sommaire vous est dévoilé en long, en large et en travers. Et c’est aussi sur cette même page que vous aurez toutes les infos pour commander ce number 3 qui fera date et qui remplira de bonheur tous les amateurs de films – vieilles merdes ou pas – peut-être parfois mal branlés mais qui sont faits avec sincérité et passion. Comme ce putain de fanzine quoi, la boucle est bouclée 😉 . Pour finir de vous allécher, matez ici une petite vidéo de présentation réalisée par le John Ford de l’exercice, Mister Jérome Ballay en personne.

Ah oui, encore une chose : cette fois, le zine sera entièrement en couleurs, pour un prix inchangé de 10 € (hors frais de port) et un poster recto/verso offert ! Trève de blabla, foncez, c’est du très lourd on vous dit !

Evil Ash
Possédé par le démon du cinoche et ses déclinaisons depuis que Jason étripe les ados en chaleur,je le kiffe sous toutes ses formes : généreuses,plantureuses ou plus fines. Tous les genres y passent et, comme avec un gros gâteau plein de crème (pas) fraîche, je n'en suis jamais repu ! J'en veux, encore et encore ! Bedeliaaaaa,je veux mon gâtôôôô !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *